ENTREZ DANS CET UNIVERS.... MEME SI VOUS NE CROYEZ EN RIEN ... LE BIEN ETRE .... LE DEVELOPPEMENT DE SOI... LA SPIRITUALITE... LES ANGES , LE MONDE DE L'INVISIBLE. L'UNIVERS INFINIE. VENEZ JUSTE VOUS Y REPOSEZ UN INSTANT...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'auto Suggestion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dreamangel
Admin
avatar

Messages : 1774
Date d'inscription : 27/10/2009
Age : 45
Localisation : A l'aube d'une transformation, une nouvelle Ere, un commencement...

MessageSujet: L'auto Suggestion   Mar 1 Déc - 17:37

Choisir sa propre AutoSuggestion





Grâce à l'autosuggestion, on dit que vouloir, c’est pouvoir! Mais savez-vous vraiment ce que vous voulez? La seule façon d’obtenir une réponse à cela, c’est de se poser la question.

Prenez un temps pour vous, rien que pour vous et commencez à vous poser les bonnes questions. Quel est le véritable but de votre vie, et quels sont les objectifs que je veux me fixer pout l'atteindre par la suggestion positive. "Suis je prêt au changement et est ce que je le désire vraiment?" "Quel est mon véritable problème et quelles sont les améliorations que je veux obtenir dans ma vie?"

Il est indispensable de procéder à ce petit "brain storming" en préalable à toute tentative de changement par la pratique de l'autosuggestion. Nous l'avons vu, pour obtenir des résultats par l'autosuggestion ou par tout autre méthode de croissance personnelle, il est nécessaire que la conscience et l'inconscience soient en phase ensemble. La suggestion que vous allez tenter d'implanter dans votre subconscient ne pourra pas forcer votre esprit conscient si, consciemment et volontairement vous ne le désirez pas. Le conflit s'installera de nouveau. Vous seul connaissez vos besoins, vos désirs et vos motivations, alors prenez le temps de réfléchir à ce que vous voulez, définissez votre objectif et écrivez le sur un papier. Tous les thérapeutes s'accordent à dire que l'autosuggestion est d'autant plus efficace si vous matérialisez "par écrit" votre but et votre motivation, et cela vous aidera grandement pour construire votre autosuggestion. Alors prenez un papier et un crayon et écrivez ....maintenant.

Peu importe l’objectif que vous vous fixerez, vous devrez vous y tenir jusqu’à ce que vous l’ayez atteint avec votre suggestion avant de vous en fixer un autre. En effet, il est beaucoup plus efficace de faire travailler votre subconscient sur un seul but à la fois que de se lancer dans plusieurs suggestions à la fois.

Votre Autosuggestion doit être...


Emile COUE, notre petit pharmacien français qui a étonné le monde en 1920 avec sa méthode sur la suggestion disait:

« Vos suggestions doivent être faites sans effort si vous voulez qu'elles soient efficaces »

Vous savez maintenant ce que vous voulez obtenir exactement. Il est temps pour vous de construire ou d'inventer votre autosugestion adaptée à votre objectif. Afin de la rendre la plus efficace possible, vous devrez respecter les quelques règles suivantes, unanimement reconnues.


1) Votre autosuggestion doit être ....réalisable
L’efficacité de votre autosuggestion, dépend bien entendu du réalisme de la demande. Comme le disait Emile Coué, si vous êtes amputé d'une jambe et que vous pratiquez l'autosuggestion dans le but de la faire repousser, cela ne marchera pas. Il est préférable que vos objectifs soit réalisables à court ou à moyen terme et que vous les fractionniez un à un afin de les réaliser les uns après les autres. Dès que vous avez atteint le premier avec votre première autosuggestion, passez au second et traitez le de la même manière jusqu'à sa réalisation pour passer au suivant. Petit à petit vous contruirez et assemblerez les différentes pièces de votre rêve.




2) Votre autosuggestion doit être ....précise
La formulation de votre autosuggestion doit être la plus précise possible. Soyez précis sur le temps, sur les quantités, les couleurs, les lieux, la qualité des caractéristiques de votre but. Par exemple, au lieu de faire l'autosuggestion «Je veux plus d’argent», utilisez plutôt une phrase du style: «D’ici le 15 mai prochain, j’aurai cumulé un avoir net de plus de X milliers d'euros".


3) Votre autosuggestion doit être ....concise
Pour être efficace à cent pour cent, votre suggestion devra résumer votre objectif en quelques mots seulement. Idéalement, sauf exception, celle-ci devrait tenir en dix ou quinze mots, tout au plus. Rappelez-vous que plus elle sera courte, plus votre phrase sera facile à mémoriser et donc à assimiler par votre subconscient.


4) Votre autosuggestion doit être ....affirmative
Une suggestion construite sur une phrase négative, fait penser ou imaginer l'idée à laquelle on ne veut justement plus penser. Si je vous dis: «Je ne suis plus malade", à quoi vous fait penser cette phrase? Comme vous ne pouvez pas me répondre, je suis obligé de le faire à votre place. Vous allez bien sûr me répondre "malade ou maladie" et votre subconscient va prendre pour argent content cette suggestion et retenir cette idée de maladie. Alors que si vous dîtes ou pensez , "je vais de mieux en mieux", c'est bien cette idée principale que votre subconscient enregistrera comme étant votre objectif. Il est scientifiquement démontré que le subconscient ne comprend que les mots-clefs de votre suggestion et qu'il ne tient pas compte des prépositions de négation.
Faîtes donc vos autosuggestions en repectant ce principe d'affirmation et ne dîtes plus "je ne suis plus stressé" mais plutôt, "je suis calme et détendu".


5) Votre autosuggestion ne doit pas être ....conditionnelle
Interdisez vous toutes les suggestions au conditionnel telles que «Je voudrais...», «J’aimerais bien...», «Il faudrait que...», «Ce serait bien si...», «Je désirerais...», etc. Toutes ces suggestions sont totalement inefficaces sur votre subconscient car elles ne traduisent pas au niveau de votre esprit votre volonté de changement profond. L'objectif reste flou et la suggestion risque de ne pas être prise en compte.


6) Votre autosuggestion doit être ....positive
Ne vous limitez pas trop mentalement en inhibant vos désirs et en vous interdisant vos rêves. Tout en restant réaliste et avec de la persévérance, vos suggestions peuvent vous apporter pratiquement tout ce que vous voulez imaginer et croire. En restant positif, vous changez votre état d'esprit, et voyez la vie autrement. Une suggestion positive est toujours bien meilleure et empêche votre esprit de rester du côté négatif. Le maître mot de tous ceux qui ont réussi est "positiver". Abreuvez votre esprit de suggestions positives et vous accomplirez de grandes réalisations.

7) Votre autosuggestion doit être ....concrète
L'hémisphère droit (subconscient) est plus sensible au langage concret qu'au langage abstrait que l'hémisphère gauche (conscience). Evitez les mots ou les phrases qui n'évoquent aucune image, et choisissez des mots qui vous enthousiasment, qui évoquent des émotions positives intenses et qui forment une image claire et nette de ce que vous désirez obtenir.



Cool Votre autosuggestion doit être ....simple
Le subconscient ne raisonne pas et n'analyse pas. Les phrases et les suggestions trop compliquées ne sont pas comprises par votre subconscient. Une étude a montré que le vocabulaire employé par votre subconscient est celui d'un enfant de 12 ans. Faîtes donc des suggestions simples.



9) Votre autosuggestion doit être ....répétitive
II est préférable de choisir une vingtaine ou une trentaine de suggestions et de vous répéter inlassablement, de façon à ce qu'elles soient présentées plusieurs dizaines de fois à votre subconscient, plutôt que de construire une multitude de suggestions. Le pouvoir de la répétition de la suggestion, maintes fois étudié en psychologie, est d'une efficacité redoutable.


10) Votre autosuggestion doit être ....lente
Contrairement à l'hémisphère gauche, qui perçoit facilement les détails et qui est donc sensible à un débit accéléré, l'hémisphère droit a besoin d'un débit lent et de fréquentes pauses, pour améliorer sa compréhension. Répétez donc vos suggestions, mais pas trop vite.




Les derniers conseils sur votre autosuggestion

Choisissez un environnement de détente :
L’autosuggestion peut être pratiquée n’importe où, même dans un environnement bruyant. Mais il est quand même préférable de trouver un endroit silencieux, où vous pourrez être beaucoup plus concentré sur votre autosuggestion.

Autosuggestion à haute voix :
Lorsque vous n'êtes pas seul, la seule forme d'autosuggestion possible est celle que vous vous répétez mentalement. Mais une fois seul, essayez la suggestion à haute voix et vous constaterez que d'imprégner votre subconscient par le canal auditif va renforcer votre autosuggestion significativement.


Limite de l'autosuggestion : la fatigue
L’autosuggestion demande une certaine énergie mentale. Ne pratiquez pas votre autosuggestion quand vous êtes fatigué intellectuellement et que vous sentez que cela va vous demander encore une effort supplémentaire, vous ne serez pas efficace.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dreamangel29.forumactif.com
Dreamangel
Admin
avatar

Messages : 1774
Date d'inscription : 27/10/2009
Age : 45
Localisation : A l'aube d'une transformation, une nouvelle Ere, un commencement...

MessageSujet: L'estime de soi   Mar 1 Déc - 17:39

S'aimer soi même pour une meilleure santé


Pourquoi ne pas s’aimer fait souffrir et cause des soucis?

Impossible d’être Pobien dans la vie si l’on n’est pas bien avec soi-même. Chaque instant, chaque événement risque de provoquer un sentiment de mal-être. Vous êtes exposé à tous moments à ce que les “psys” appellent des “blessures narcissiques” (mutilation de l’image qu’on a de soi), véritables coups de poignard dans son moi le plus profond. Un gâteau coupé, une accusation justifiée ou non et même une gentille moquerie suffisent pour vous déstabiliser.


Le moindre reproche vous atteint en plein cœur. Vous sentant attaqué à l’intérieur de vous-même, vous plongez dans des abîmes de perplexité, de désarroi. Ou de colère. En tous cas des sentiments qui ne font pas de bien à votre santé. Car en sapant votre moral, ils affaiblissent les défenses de votre organisme, “Petites ou grandes, écrit la psychanalyste Claude Halmos,les blessures narcissiques nous guettent à chaque coin de notre vie.


Si l’on a, dans son enfance, acquis le sentiment de sa valeur, on est à même de relativiser les échecs, ils restent douloureux mais ne sont pas destructeurs. En revanche, si l’on a été, dès son plus jeune âge, privé de ce capital narcissique, chaque rencontre avec l’autre devient prétexte à une difficile autoévaluation : “Est-ce que je vaux quelque chose ?” Test piégé d’avance, car qui se pose ainsi la question a déjà au fond de lui la réponse : “Je ne vaux rien ou... pas grand-chose.”

Quoique peu présent à votre conscience, votre souci primordial est alors de vous protéger des attaques contre votre image.

Attaques venant raviver votre ressenti. Sur le plan physique, même les top models n’échappent pas à ces blessures. Ancien mannequin célèbre, glorifiée dans les années 1990, Inès de la Fressange avoue mal supporter encore les réflexions du genre “Ben ! t’as pas grossi toi

manque d’estime de soi peut porter sur tel ou tel aspect de la personne. Selon son vécu, elle sera gênée par ce qui a rapport à son physique, ou à ses capacités. Certains seront à l’aise dans un milieu social et pas dans un autre. D’autres peuvent croire en eux dans le cadre de leur profession, mais être paralysé dans le domaine privé. Tous ceux-là ne pâtiront que par intermittence de leur mauvaise image. Et se rattraperont sur les points où elle reste bonne.

Plus grave est la situation de ceux dont l’image est tellement altérée qu’ils souffrent en permanence. Le moindre défaut les amène à se sentir globalement dévalorisés. Ils ont raté quelque chose ? Ils s’effondrent ou deviennent littéralement malades.

Là où quelqu’un qui s’estime pensera “bon, je ne suis pas fort en ce domaine, ce n’est pas grave”, l’autocritique de celui qui ne s’aime pas portera sur l’ensemble de sa personnalité.

Le manque d’estime de soi peut mener à la dépression ou tout au moins à une humeur en dents de scie. Il n’est guère possible d’être intrinsèquement en paix quand on doute trop de sa valeur. Et plus on en doute, plus on se sent indigne des bienfaits de la vie. L’une des conséquences de cet état est la punition infligée à soi-même. Puisqu’on ne vaut rien, on n’a pas droit aux petits bonheurs si essentiels. De là viennent les conduites étonnantes de ceux qui, inconsciemment, s’interdisent d’être heureux.

Sandra s’arrange pour louper tout ce qui pourrait lui faire plaisir. Doit-elle partir un week-end “en amoureux” avec son mari, elle tombe malade le jour du départ. Le lendemain elle est en pleine forme, mais c’est trop tard.


L’invite-t-on au restaurant, elle n’a pas faim et laisse son assiette pleine... mais se gave de raviolis en boîte une fois rentrée chez elle. Qu’on lui propose de lui rendre un service, elle répond “mais non, ce n’est pas la peine”... et s’en mord ensuite les doigts.

“Je ne sais pas comment, raconte-t-elle, mais je suis devenue “celle qui se contente de peu”. Aussi pour mon anniversaire, ma famille ne m’offre que des bricoles sans valeur. Et le pire est que je m’en satisfais. Je trouverais anormal de recevoir des cadeaux de prix. J’ai l’impression de ne pas les valoir.”

Dans les cas extrêmes, le manque d’estime de soi mène à ne plus se respecter. On néglige son apparence, on ne prend pas soin de sa santé. On se laisse maltraiter sans protester. On juge normal d’obéir, de céder, voire d’être bafoué. Cela peut faire très mal. On supporte, la mort dans l’âme, en rongeant son frein. Et souvent, n’en pouvant plus, on éclate au mauvais moment.

Tout au fond de soi, le petit discours est “je ne mérite pas mieux”. Certains même en arrivent à douter d’avoir droit à l’existence. Naturellement ce sont des cas rares. Mais les comportements de dépendance (drogue, alcoolisme, boulimie) sont souvent la conséquence d’une image trop négative de soi-même.

Plus fréquents sont ceux chez qui la mésestime entraîne de fortes inhibitions. L’action est la voie royale pour se sortir des problèmes. Le hic c’est que lorsqu’on ne s’estime pas, on manque de confiance en soi et par conséquent on n’agit pas. Le plus petit échec entraîne trop d’émotions douloureuses. De l’humiliation au sentiment d’être coupable, le refrain reste toujours

“c’est de ma faute”.

Contrairement à ceux qui en veulent au monde entier, on en veut surtout à soi-même. Pour ne pas risquer un tel désastre, on limite au maximum ses entreprises.

Si vous ressentez un petit pincement au cœur dès qu’il vous faut affronter quelque chose ou quelqu’un, vous ne croyez sans doute pas suffisamment en vous. Or, plus vous doutez de vous, plus vous avez des difficultés à vous prendre en main.

L’idée de faire face vous tétanise. Et les soucis s’accumulent.

Ou bien, n’ayant pas confiance en votre jugement, vous tergiversez pendant des heures et finissez par vous en remettre à l’avis des autres. Par exemple, vous voulez acheter un vêtement. Dans le magasin un grand choix se présente et il vous faut prendre une décision entre plusieurs modèles. Tentations, essayages, hésitations. Par peur de vous tromper, vous n’arrivez pas à vous décider. Au bout du compte vous repartez sans rien ou avec ce que la vendeuse vous a conseillé, horriblement cher et que vous ne mettrez même pas. Et vous êtes furieux, mécontent de vous.

Que dire alors, quand l’enjeu des prises de décisions est plus important ! Quand, n’osant rien entreprendre, vous vous fiez aveuglément à ceux qui paraissent sûrs d’eux. Hélas ! leurs conseils ne sont pas forcément fiables. “Il suffisait, raconte Bernard, que quelqu’un me dise “je t’assure, tu devrais faire cela” pour que, soulagé de ne pas avoir à m’assumer, je le fasse. Après je me rendais compte que c’était une erreur et il fallait réparer les dégâts. J’ai beaucoup moins de soucis depuis que j’ai décidé que j’étais autant capable que les autres d’avoir une réflexion intelligente. Je me fie d’abord à moi-même.”

Mais pour certains, se fier à soi-même, est au contraire très pénalisant. Car ils se référent non à leurs capacités réelles, mais à l’image élevée qu’ils poursuivent. Une image irréaliste, trop exigeante, tyrannique, que les psychanalystes nomment le “moi idéal”. Elle se résume en un ordre “je dois”.

Comme petit, je devais satisfaire mes parents, je dois maintenant, pour m’estimer, être à la hauteur de mes attentes excessives. Et en s’épuisant à atteindre l’inaccessible, notre idéaliste rend impossible ce qui serait réalisable. Il fonctionne en “tout ou rien”, oscillant entre ses idées grandioses, son perfectionnisme, et le découragement qui l’amène à se dévaloriser totalement. Son image de lui est en perpétuelle dégringolade et il souffre énormément.

Sur le plan affectif et relationnel, le manque d’estime de soi est aussi source de tourment. La quête effrénée d’amour ou d’amitié est fréquente chez ceux qui ne s’aiment pas. Quelqu’un va-t-il réussir à me prouver que je suis aimable ? Quête pratiquement toujours vouée à l’échec, car personne, à part soi-même, ne parvient à restaurer une image de soi négative.

Vous restez persuadé que le regard porté sur vous ne peut être que critique. À tel point que les compliments vous gênent. Soit vous les croyez mensongers (il dit ça pour me flatter, il attend sûrement quelque chose de moi), soit ils vous apparaissent comme faux (il va vite s’apercevoir qu’il se trompe).

Pour vous rassurer un minimum, il faudrait en faire des tonnes. Les âmes les plus charitables finissent par se lasser. Et ce besoin permanent de réassurance est à la source de bien des crises (disputes, séparations, etc.).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dreamangel29.forumactif.com
 
L'auto Suggestion
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Preuve qu'un Au-Delà existe
» L'autosuggestion.
» Autosuggestion; effet miroir des affirmations positives
» Comment pratiquer l'attention sans s'auto-observer?
» Auto-tracking video ou logiciel efficace

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DREAMANGEL - AU PAYS DE L'ESPOIR :: Comment positivez votre vie-
Sauter vers: